IBM PDA et Big Data : Technologies Big Data et Analytics

La technologie IBM PDA permet :

  • Une meilleure performance

De par sa conception unique, IBM PDA élimine les sources structurelles de perte de rapidité dans le traitement des données, offrant ainsi des performances de 10 à 100 fois supérieures à des architectures classiques de type SMP ou Virtual MPP sous SMP.

  • Une grande adaptabilité à l’environnement existant

IBM PDA assure l’utilisation des outils d’administration reposant sur les standards du marché, le support des requêtes utilisant le langage SQL sans aucune modification ainsi que le suivi des performances et l’administration du système sans monopoliser un DBA à temps plein.

  • Une fiabilité de 99,99%.

Pour respecter ces objectifs de fiabilité de la BI, IBM PDA élimine les SPOF (Single Point Of Failure), propose la redondance des composants principaux, autorise le changement à chaud de certains composants matériels, bascule sur les composants de secours sans aucune intervention manuelle, atteignant ainsi un degré de fiabilité de 99,99%.

  • Une grande évolutivité

S’adaptant parfaitement à l’augmentation exponentielle des volumes de données. IBM PDA intègre cet accroissement sans modifier les requêtes et les applications existantes, avoir à effectuer une migration lourde, remettre en cause les choix architecturaux, investir à nouveau de manière disproportionnée ou encore sacrifier la performance et la fiabilité.

  • Une excellente optimisation du TCO

L’appliance IBM PDA présente le TCO le plus intéressant de l’informatique décisionnelle. Cette performance est rendue possible par l’utilisation de composants électroniques largement diffusés, donc au coût unitaire le plus bas, l’augmentation proportionnelle des coûts en fonction de la puissance et de la capacité du système ainsi que la faible charge liée à l’intégration, au développement de projets et à l’administration du système.